مَغْرِب Mission humanitaire au Maroc مَغْرِب

09 février 2007

مَنْ Qui sommes-nous? مَنْ

Nous sommes 6 jeunes sourds du CESDA "Richard Chapon" à Bordeaux : François M., Gregory H., Benjamin M., François L., Pierre-Henri G. et Geoffrey M. agés de 16 à 19 ans, deux éducateurs spécialisés : Olivia P., Reno L., un professeur spécialisé : Jean-Louis R. et une reportrice malentendante,  ببببلفاي  .

Posté par aishicha à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


لِمَ Pourquoi ce projet? لِمَ

Un projet humanitaire nous a paru intéressant car il est tourné vers les autres, nécessite une ouverture d’esprit, un investissement profond et important et permet un épanouissement personnelle. Ce projet implique personnellement les jeunes sans qu’ils soient juste « consommateurs ». Il peut les aider à avoir une perception plus concrète du monde qui les entoure, une ouverture d’esprit, se « décentrer » un peu d’eux-mêmes et s’ouvrir aux autres.
Ce projet permettrait aux jeunes de découvrir une culture différente, de rencontrer des sourds venant de milieux très modeste, et peut-être de relativiser un peu leur situation, et sociale et d’échec scolaire pour la plupart.
Les jeunes en tireraient d’autres bénéfices :
-   Apprendre à exploiter de la documentation, rechercher des informations, faire des courriers, prendre des contacts….
-   Développer leur autonomie, pour collecter des fonds, et du matériel.
-   Développer leur sens de l’initiative (rechercher auprès de qui collecter…)
-   Développer leur sens de l’organisation, et leur sens pratique
-   Développer leur sens des responsabilités

L’investissement et la motivation des jeunes doivent être importants car le principe de ce projet est de s’auto financer. Les jeunes sont prêts à s’engager pour récolter des fonds : lavages des voitures au CESDA, vente des pâtisseries faites par les jeunes en cuisine. Prise de contact (par les jeunes avec les adultes) avec divers partenaires potentiels :
-   le conseil général
-   les médias (France 5 avec l’émission « L’œil et la main », France 3, M6, TV7, Sud-Ouest)
-   Jamel DEBOUZZE (sur une idée des jeunes, un courrier lui a été envoyé).
-   Des compagnies d’autobus
-   Lion’s Club et Rotary Club…..


Posté par aishicha à 17:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

نُقُود Histoire de flouz... نُقُود

Le poste budgétaire important et problématique est le voyage jusqu’à Telouet. Le plus pratique serait de faire ce voyage en bus de tourisme. Renseignements pris, le prix d’une location avec chauffeurs, carburant, traversée en bateau serait à peu près de 4000 €… Nous sommes en contact avec différentes compagnies de bus de tourisme, pour envisager un partenariat avec elles ; pour cela, il faudrait que notre opération soit un minimum médiatisée.

Posté par aishicha à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

قَرَوِيّ TELOUET قَرَوِيّ

kasbah9

Télouet est un village situé entre Marrakech et Ouarzazate à 1800 mètres d'altitude. D'un côté la route du col Tiz’n Tichka et de l'autre une piste (une vraie piste empruntable uniquement par les ânes... et les 4x4) qui rejoint Ouarzazate via Aït-Ben-Haddou. La population est très importante puisque avec tous les hameaux et les villages annexes celle-ci s'élève à 70.000 habitants disséminés dans une multitude de villages. Le bourg principal est le seul où passent les touristes et donc le seul où il existe une auberge et des boutiques. Les habitants, eux, vont aux souks (souk hebdomadaire, souk des animaux...). Les villages annexes sont joignables par des pistes, ou des routes qui ont un vague souvenir du goudron. Certains villages sont éloignés du centre de plusieurs dizaines de kilomètres.

Aide aux enfants de l'école maternelle :
Il n'existe pas vraiment d'école maternelle comme nous l'entendons. Au Maroc la scolarité est obligatoire à partir de la primaire seulement... Et jusqu'à l'âge de 16 ans.
Ici à Télouet, est appelé école maternelle un endroit où sont réunis les enfants des deux sexes qui n'ont pas encore l'âge légal de la scolarité. L'état ignore complètement ces associations de parents d'élèves et la maîtresse est payé par les dons à cette association, ainsi que les locaux et les fournitures. De toute façon les dotations de l'état en fournitures pour l'école primaire sont largement insuffisantes (par exemple un stylo feutre et une feuille à dessin pour 4 ou 5 élèves !!!)
Nous avons pour vocation de fournir au village du matériel scolaire comme : stylos, feutres, rames de papier, compas, règles, équerres... Sans oublier les cartables et bien sur les vêtements (à 1800m comme à 2300 les enfants vont à l'école pieds nus... Eté comme hiver... Et bien sur sans chauffage). En avril l'institutrice d'une école faisait son cours en doudoune, avec un bonnet et des gants et les enfants étaient en short pour certains, en sandalettes pour les mieux lotis ou carrément pieds nus.

Notre mission, avec les jeunes du CESDA, serait de collecter matériel, vêtements… et de les acheminer au village au Maroc.
Nous avons déjà en stock beaucoup de matériel…

R001_021

Posté par aishicha à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

صَمَّاء L’école des sourds de OUARZAZATE : AACHOUROUK صَمَّاء

L’Association Aachourouk pour sourds et déficients Auditifs a été créée le 28 juin 1997.

Objectifs :
- Favoriser l’intégration des personnes sourdes ou malentendantes dans le tissu socio- économique, culturel, artistique et sportif.
- Encourager la scolarisation des enfants sourds.
- Fournir l’appareillage aux malentendants.
- Initier les jeunes sourds et malentendants dans divers métiers.

Domaines d’interventions :
- Personnes ayant des problèmes auditifs
- Éducation
- Formation

Financement :
- Participation symbolique des bénéficiaires,
- Organismes ou particuliers,
- Partenariat

Activités réalisées :
- Service des techniques audioprothésistes.
- Foyer d’accueil pour les enfants sourds issus du milieu rural.
- Enseignement adéquat de l’éducation nationale en faveur de 40 élèves via les programmes suivants :
•    La D.N.P (dynamique naturelle de la parole).
•    Cours du soir en L.S.F pour les entendants adultes.
- Création d’une classe de maternelle pour les enfants sourds à âgés de 4 à 5 ans et ce les mercredi et vendredi après-midi.
- Formation professionnelle en menuiserie, couture, perles, poupées berbère.
- Atelier d’informatique.
- Organisation des formations sur la dynamique naturelle de la parole, du langage des signes.
- Atelier coiffure.
- Atelier Arts Asiatique (Pliage...).

Activités prévues :
- Poursuivre et perfectionner les actions entreprises et les services en cours.
- Approfondir la formation initiale et pérenniser la formation continue du personnel spécialisé et qualifié.
- Garantir une autonomie financière pour les ateliers d’initiation pour la formation professionnelle.
- Organiser des interventions chirurgicales pour les sourds ou les malentendants.

Nous avons pris contact par mail et téléphone avec le directeur de l’établissement et aussi avec quelques jeunes adolescents du centre. Les jeunes accueillis à AACHOUROUK, sont pour la plupart de milieu rural, et de familles aux revenus très modestes. Nous avons demandé quels étaient les besoins pour ce centre spécialisé, et quelle aide nous pouvions éventuellement leur apporter. Comme pour le village de Telouet, il y a un manque en livres, livres scolaires, fournitures, vêtements, chaussures…. Mais aussi en matériel informatique, en prothèses auditives et en piles. Nous nous proposons de collecter pour cette école, auprès des familles, des voisins, des audioprothésistes, des grandes surfaces, des associations…

Le directeur est d’accord pour nous accueillir dans son centre plusieurs jours, pour un échange entre les jeunes sourds marocains et les jeunes du CESDA : participation aux activités scolaires et extra-scolaires des élèves d’AACHOUROUK.


Posté par aishicha à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 février 2007

بُوسْطَة la lettre à Jamel DEBBOUZE بُوسْطَة

Bonjour Jamel,

Je m’appelle Grégory, j’ai 16 ans et je suis sourd. Je suis dans un centre spécialisé à Bordeaux. Je suis hyper fan de vous, et même si j’entend pas tout ce que vous dîtes, mes éducateurs me traduisent et je suis plié de rire. D’ailleurs, presque tous les sourds vous adorent, même ceux qui n’entendent pas du tout.

Cette année avec mes éducateurs Olivia et Reno, nous sommes en train d’essayer de monter un projet humanitaire au Maroc. Nous avons vu des reportages à la télé, nous avons des correspondants sourds au Maroc, et nos éducateurs sont allé sur place à Noël. Ce projet est en 2 points :

-   aider les enfants de Telouet (près de Tiz’n Tishka), à aménager leur école maternelle. Ces enfants n’ont presque rien dans leur école, et nous collectons : des vêtements, des fournitures scolaires, des livres, des chaussures, des jouets… En novembre, ils avaient 1 feutre pour 5 enfants… Nous sommes en relation avec une association qui s’appelle « les amis de Telouet » et nous avons de nombreux contacts sur place.

-   aider les enfants sourds de l’école ACHOUROUK de Ouarzazate. Pour eux, nous collectons aussi des : livres, fournitures scolaires, vêtements, mais aussi des logiciels pour les sourds, des prothèses auditives et des piles… Nous voudrions que les enfants sourds de cette école aient les mêmes chances que nous. Même si j’habite dans une grande cité pourrie (et pas trop bien fréquentée…), moi j’ai la chance d’avoir des gens qui m’aident à trouver ma place dans la société. Pour ces enfants marocains, c’est très difficile, car ils manquent encore de beaucoup de choses. Ils ont aussi pourtant le droit à une éducation et à posséder leur Langue des Signes. C’est pas très normal qu’ils doivent quitter leur pays et leur famille pour pouvoir étudier. Nous sommes en relation avec le directeur de l’école, qui est prêt à nous accueillir.

Notre projet est prévu pour le mois de juin. En attendant, nous essayons de récolter quelques fonds pour payer nos passeports, l’hébergement et la nourriture. Pour ça, nous lavons des voitures, nous vendons des gâteaux (je suis en formation de cuisinier), et des viennoiseries.

Nous sommes presque tous dans des familles qui n’ont pas beaucoup d’argent et nous aimerions que ce projet soit le notre, sans demander d’aide à notre établissement ni à nos parents. Nous aimerions pouvoir aider des gens, et pouvoir être fiers de nous !

Le problème principal reste le voyage, il nous faudrait un bus pour tout acheminer (pas trop grand car la route de Telouet est défoncée !), et le prix est très élevé…

Je sais que vous faites plein de choses pour le Maroc, et qu’on doit vous demander tout le temps de l’aide….
Auriez vous des idées pour nous aider à concrétiser notre projet ? Connaissez vous des gens qui pourraient nous aider ?

Juste un encouragement écrit, ce sera déjà génial pour moi, mes copains et mes éducateurs !

En même temps, j’en profite pour vous demander si vous accepteriez de nous envoyer des photos dédicacées (Grégory, Pierre-Henri, François, François (il y en a 2 !), Benjamin, Geoffrey, Olivia et Reno).

Quand vous passerez à Bordeaux, nous espérons pouvoir venir vous voir, avec un interprète !
Si vous ne pouvez rien faire, pas de problème, nous comprendrons, vous ne pouvez pas répondre à tout le monde !
En tous les cas, merci beaucoup pour tout ce que vous faites et continuez à nous faire rire ! Si vous pouvez apprendre 2 ou 3 signes dans notre langue (La Langue des Signes Française), ça nous fera plaisir !

Merci beaucoup.

Je vous embrasse, et vous envoie le bonjour de mes amis et éducs.

Greg
greg

Posté par aishicha à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2007

Comment nous aider?

Le budget à réunir est assez conséquent si nous voulons partir et le nerf de la guerre, encore et toujours, reste l'argent.
Nous avons entrepris déjà de laver des voitures au sein du centre qui nous accueille.
Nous avons aussi vendu des parts de gâteaux et nous irons bientôt soutenir notre projet dans le cadre d'un défi jeune à l'Hôtel de Région.
Mais nous proposons aussi la vente de fleurs à planter par le biais d'un catalogue, dont la vente nous rapportera 30% du total vendu.
Nous avons réfléchi à plusieurs manières de soumettre tout cela à un maximum de personnes et une des solutions reste aussi le don pur et simple. Nous faisons donc appel à la générosité de tous pour que notre projet prenne vie et que nous puissions partir à Telouet aider le village et correspondre avec les autres sourds et malentendants de l'école  Aachourouk à Ouarzazate.

Bien sur nous collectons cahiers stylos, fournitures scolaires ou autres pour les apporter là-bas, mais c'est aussi d'argent sonnant et trébuchant dont nous avons besoin pour aider à financer ce projet.

Posté par chrispix33 à 21:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]