L’Association Aachourouk pour sourds et déficients Auditifs a été créée le 28 juin 1997.

Objectifs :
- Favoriser l’intégration des personnes sourdes ou malentendantes dans le tissu socio- économique, culturel, artistique et sportif.
- Encourager la scolarisation des enfants sourds.
- Fournir l’appareillage aux malentendants.
- Initier les jeunes sourds et malentendants dans divers métiers.

Domaines d’interventions :
- Personnes ayant des problèmes auditifs
- Éducation
- Formation

Financement :
- Participation symbolique des bénéficiaires,
- Organismes ou particuliers,
- Partenariat

Activités réalisées :
- Service des techniques audioprothésistes.
- Foyer d’accueil pour les enfants sourds issus du milieu rural.
- Enseignement adéquat de l’éducation nationale en faveur de 40 élèves via les programmes suivants :
•    La D.N.P (dynamique naturelle de la parole).
•    Cours du soir en L.S.F pour les entendants adultes.
- Création d’une classe de maternelle pour les enfants sourds à âgés de 4 à 5 ans et ce les mercredi et vendredi après-midi.
- Formation professionnelle en menuiserie, couture, perles, poupées berbère.
- Atelier d’informatique.
- Organisation des formations sur la dynamique naturelle de la parole, du langage des signes.
- Atelier coiffure.
- Atelier Arts Asiatique (Pliage...).

Activités prévues :
- Poursuivre et perfectionner les actions entreprises et les services en cours.
- Approfondir la formation initiale et pérenniser la formation continue du personnel spécialisé et qualifié.
- Garantir une autonomie financière pour les ateliers d’initiation pour la formation professionnelle.
- Organiser des interventions chirurgicales pour les sourds ou les malentendants.

Nous avons pris contact par mail et téléphone avec le directeur de l’établissement et aussi avec quelques jeunes adolescents du centre. Les jeunes accueillis à AACHOUROUK, sont pour la plupart de milieu rural, et de familles aux revenus très modestes. Nous avons demandé quels étaient les besoins pour ce centre spécialisé, et quelle aide nous pouvions éventuellement leur apporter. Comme pour le village de Telouet, il y a un manque en livres, livres scolaires, fournitures, vêtements, chaussures…. Mais aussi en matériel informatique, en prothèses auditives et en piles. Nous nous proposons de collecter pour cette école, auprès des familles, des voisins, des audioprothésistes, des grandes surfaces, des associations…

Le directeur est d’accord pour nous accueillir dans son centre plusieurs jours, pour un échange entre les jeunes sourds marocains et les jeunes du CESDA : participation aux activités scolaires et extra-scolaires des élèves d’AACHOUROUK.